Education pour la santé

« Considérant qu’une simple information ne suffit pas, et qu’il n’existe pas de chemin en ligne droite d’une connaissance à un comportement, l’éducation pour la santé consiste à aider les personnes à améliorer leur qualité de vie et à acquérir les moyens affectifs et cognitifs de s’informer, de connaître, de comprendre la santé et ses enjeux, de clarifier leurs croyances et leurs valeurs personnelles et culturelles relatives à la santé, de développer leur estime de soi et des autres, ainsi que leur capacité à exercer des responsabilités et à prendre des décisions, de prendre conscience de l’influence des facteurs socio-économiques sur leur santé, enfin, de favoriser leur engagement dans des projets de santé communautaires (adapté de Demarteau, 2000).

Il s’agit d’une démarche participative et d’un processus réciproque par lequel chaque partenaire de la démarche acquiert des compétences. L’éducateur pour la santé adopte une attitude d’écoute, de valorisation et de respect des savoirs, opinions et points de vue des personnes, basés sur leurs expériences personnelles. Il prend en considération les contraintes et les limites à l’exercice d’un libre choix en ce qui concerne les comportements de santé. L’impact des facteurs socio-politiques et de l’environnement sur la santé est reconnu et pris en compte, tout comme les dimensions collectives de la santé, des comportements et de l’éducation pour la santé. »

Ferron Christine, Education pour la santé et prévention. Traité de Médecine Akos. Elsevier Masson, 2012