Publié le 25 août 2023

Mise à jour le 03 octobre 2023

Aidons nos enfants à grandir dans un environnement sain

Ajouter aux favoris :

Région
Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy
Public
Adulte
Milieu de vie
Éducatif
Thématique
Vie affective et sexuelle
Approche transversale
Addictions
Type de ressource
Les programmes et actions
Porteur
Commune de Lamentin (en partenariat avec l’Éducation Nationale – Circonscription de Sainte Rose)
Structure accompagnatrice
IREPS Guadeloupe
Nous aimons cette action :
Nous aimons cette action, car elle apporte une réponse à un besoin identifié par la communauté en l’impliquant dans la réponse.

Présentation

Le contexte

Lors des réunions des membres de la cellule de veille scolaire mise en place au sein du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), des faits de violence et de harcèlement sont régulièrement remontés par les chefs d’établissements. De plus, la commune à l’instar du territoire national enregistre chaque année, une augmentation des chiffres de l’absentéisme et du décrochage scolaire.
La Stratégie Nationale de Prévention de la Délinquance 2020-2024 prévoit la mise en œuvre d’actions en faveur de la prévention primaire, et ce, dès l’âge de 6 ans. Aussi, la ville de Lamentin, en partenariat avec l’Education Nationale et l’Ireps met en œuvre un programme de développement des compétences psychosociales pour les enfants afin, d’améliorer le climat scolaire et favoriser la réussite éducative.

Les objectifs

Objectif général

  • Favoriser le vivre-ensemble et la réussite scolaire

Objectifs spécifiques

  • Améliorer le climat scolaire
  • Réduire la violence, harcèlement scolaire et les conduites à risques
  • Soutenir la fonction parentale

Objectifs opérationnels

  • Organiser des formations destinées aux adultes
  • Développer et/ou renforcer les CPS chez les enfants

 

Financement

Subventions :

  • Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA),
  • Agence Régionale de Santé
  • Conseil Départemental

 

Les expertises mobilisées

Les actions du programme s’appuient sur le cartable des compétences psychosociales de l’Ireps Pays de la Loire. Les porteurs du projet ont mobilisé l’Ireps Guadeloupe pour leur fournir un appui méthodologique pour la mise en place des différentes activités.

Les Compétence Psycho Sociales

Les CPS visées

  • Compétences cognitives : avoir conscience de soi, capacité de maitrise de soi, prendre des décisions constructives,
  • Compétences émotionnelles : avoir conscience de ses émotions et de son stress, réguler ses émotions, gérer son stress,
  • Compétences sociales : communiquer de façon constructive, développer des relations constructives, résoudre des difficultés.

Les CPS ainsi que l’objectif de développement et la démarche à été présenté au public.

  • Le programme de développement des CPS est inscrit dans le projet d’école des écoles ayant bénéficié de la formation
  • Les CPS ont été présentés aux:
    • Enseignants lors des réunions d’équipe
    • Elèves lors de la mise en place d’ateliers
    • Parents lors des réunions parents (Café parent)

Les activités structurées

  • Sensibilisation des enseignants au développement des CPS.
    • Durée totale : 9 heures, réparties en 3 demi-journées sur une année scolaire
    • Animée par la conseillère pédagogique de circonscription.
  • Ateliers CPS à destination des enfants.
    • Animé par les enseignants
    • Ces ateliers ont lieu à minima 1 fois par semaine et durent 45 min
  • Accompagnement et suivi des enseignants et du personnel
    • Animé par la Conseillère de pédagogique de circonscription
    • Minimum une fois par trimestre
  • Sensibilisation des parents via le café parent animé par l’Ireps et le coordinateur du CLSPD (une fois par an au minimum)

 

Posture

  • Le programme modifie la posture éducative des enseignants par :
    • le développement d’une approche plus expérientielle avec les enfants (jeux rôle, discussion sur ce qu’ils ont fait dans le week-end, analyse avec des activités auxquelles ils ont participé …)
    • l’utilisation accrue d’outils pédagogiques comme le cartable des CPS

Le programme au regard de la promotion de la santé

Les compétences et la posture

  • L’ensemble des intervenants ont été formés aux CPS. Les responsables du projet ont suivi la formation de l’Ireps. Les enseignants ont été formés par les responsables du projet.
  • La majorité des intervenants sont des professeurs des écoles (formés aux méthodes expérientielles, active, démonstratives, interrogative …)
  • La conseillère pédagogique de circonscription et le responsable du Conseil Local de Sécurité et Prévention de la Délinquance (les deux porteurs du projet) sont implantés dans la communauté, ils connaissent les problématiques de l’environnement. Tous deux connaissent et interagissent avec les enseignants participant au projet. Ils sont connus et reconnus par les parents.

La pédagogie

  • La structuration et l’organisation :
    • Ateliers CPS à destination des enfants: Mise en place d’un atelier par semaine d’une durée d’une heure sur une CPS, avec un état sur ce qui a été vu la semaine précédente.
    • Accompagnement des enseignants : Un point de situation est réalisé chaque mois avec les enseignants sur leurs besoins, leurs difficultés, les solutions envisagées. Il s’agit d’entretien individuel(semi-directif) puis en groupe.
    • Cafés parents : Un café parent est organisé au moins une fois par an. Il a lieu généralement le soir. Cette activité est pilotée par le Coordinateur du CLSPD. Une thématique est choisie par café parent.  L’activité se divise en 4 parties :
      • Choix des thématiques par la communauté
      • Présentation des CPS
      • Mise en pratique
      • Bilan de fin de séance
  • La pédagogie/andragogie utilisée
    • Ateliers:
      • Au début de chaque atelier, les enfants sont interrogées sur ce qu’ils ont vu la séance précédente.
      • Les ateliers allient mise en situation, jeux coopératifs et définition des CPS abordées.
      • A la fin de l’atelier, les enfants sont questionnés sur ce qu’ils ont compris et leurs ressentis.
    • Accompagnement et suivi
      • Réalisation de débats sur une thématique liée aux CPS choisie par les enseignants.
      • Mise en place de session de travail collectif ou individuel sur la recherche de solution sur les difficultés rencontrées.
      • Entretien individuel semi-directif (besoin, ressenti, appropriations des CPS…)
    • Cafés parents
      • Participation de la communauté dans le choix de la thématique
      • Expérimentation d’une ou plusieurs compétences psychosociales par le jeu et mise en situation
      • Echange collectif (question ouverte, débat thématique, bilan de fin de séance)

Les conditions matérielles et organisationnelles

  • L’ensemble des personnes impliquées dans les programmes sont formées aux CPS
  •  Il s’agit d’un programme de proximité, des contacts réguliers formels et informels sont effectués entre :
    • Le personnel et la conseillère pédagogique de la circonscription
    • Les parents – les professeurs
  • Mise en place d’un temps dédié aux CPS dans l’emploi du temps des enfants

 

 

Implication du niveau politique

  • Le projet est porté par la commune en partenariat avec l’éducation nationale.
  • Les financements proviennent de la MILDECA, de l’ARS et du Département
  • Le projet est inscrit dans le projet pédagogique des écoles participantes au projet

Cette ressource vous a-t-elle été utile ?

Espace commentaires