Publié le 03 octobre 2023

Mise à jour le 05 décembre 2023

Com’in

Ajouter aux favoris :

Région
Nouvelle-Aquitaine
Public
Enfant
Adolescent
Parent
Milieu de vie
Éducatif
Médico-social
Thématique
Approche transversale
Type de ressource
Les programmes et actions
Porteur
Ireps Nouvelle-Aquitaine
Nous aimons cette action :
Pour son approche promotion de la santé avec une action globale sur les différents milieux de vie

Présentation

Le contexte

COM’IN! est une démarche territoriale de Promotion de la santé qui vise à accompagner les acteurs, d’un même territoire, au développement des environnements propices au renforcement des compétences psychosociales (CPS) des jeunes. Cette approche permet de combiner différentes stratégies afin d’agir sur les déterminants qui favorisent le développement et l’exercice des CPS.

Il s’agit de mobiliser tous les acteurs des milieux de vie des enfants et des jeunes d’un territoire (collectivités, écoles, collèges, centres sociaux, structures médico-sociales, association de parents…), afin de travailler la cohérence éducative.

Com’in est déployé à ce jour en Nouvelle-Aquitaine dans les départements 16, 17, 19, 23, 24, 40, 64, 79, 86.

Objectifs et modalités du projet

Objectifs:

-Sensibiliser les acteurs à l’approche CPS et démontrer sa plus-value

-Développer un partenariat et impulser un projet partagé de territoire

-Renforcer les compétences des acteurs à mettre en place un environnement favorable au développement des CPS et à mettre en œuvre des actions collectives

-Accompagner les acteurs à la mise en œuvre et à l’évaluation du projet partagé de territoire et à poursuivre sur le long terme en autonomie

Modalités du projet:

Le projet s’articule autour :

  • d’une formation initiale de 2 jours par des formateurs/trices formées aux CPS qui mixe obligatoirement la typologie des acteurs. Celle-ci est également ouverte aux parents et aux élus. La formation vise à créer une culture commune autour des CPS, travailler ensemble sur un projet global, s’interroger sur les postures éducatives et élaborer un cadre commun.
  • La co-construction d’un projet de territoire qui implique les différents acteurs locaux, issus des différents milieux de vie: familial, scolaire, social Ces derniers doivent donc s’accorder sur l’articulation et la cohérence de leurs actions et postures. 
La déclinaison des actions dans chaque structure:

-Actions sur les environnements physiques et l’organisation des structures: aménagement d’espaces calmes, de ressourcement; aménagement de la cour de récréation, intégration des CPS aux projets des structures; ouverture de l’école aux parents.

-Actions sur les CPS des adultes “référents”: modification des postures et des pratiques (pédagogie positive, réflexions sur les liens parents/structures, réduction des devoirs, …);  actions auprès des parents.

-Actions sur les CPS des jeunes : Un programme de séances formelles, proposé dans chaque milieu de vie aux jeunes (mise à disposition de guides d’intervention et/ou implantation de programmes probants ou prometteurs).

Financement

L’ARS Nouvelle-Aquitaine apporte son soutien à l’Ireps NA pour développer ce projet sur la région via les campagnes de financement annuelle des projets liés à la Prévention Promotion de la Santé & Santé Environnementale. Nous avons aussi, dans certains départements, des financements complémentaires grâce aux appels à projets politique de la ville et cité éducative.

Dispositif d’évaluation

Une évaluation annuelle est proposée à chaque structure impliquée dans le projet. Sont évalués:  

-L’intégration du développement des CPS dans le projet de structure

-L’évolution des pratiques, postures et environnement.

A la dernière évaluation, en date de 2022, 22 territoires étaient engagés dans la démarches Com’in et 14 projets de territoire étaient écrits ou en cours d’écriture.
Concernant l’évolution des pratiques et postures, 4 personnes sur 5 estiment que le projet qu’ils ont développé a eu un effet sur leurs pratiques et leurs postures (ex : sur l’application du cadre, la mise en place de débats, la gestion des conflits, la mise en place d’activités collaboratives…), l’impact sur l’environnement (adaptation de l’aménagement des locaux) est toutefois plus contrasté (3 personnes sur 5).

Expertises mobilisées

Com’in s’appuie sur la méthodologie de projet en promotion de la santé (approche globale sur les différents milieux de vie). Le référentiel de Santé Publique France autour des CPS vient confirmer l’intérêt de cette approche pour développer les CPS de façon efficace.

Les compétences psychosociales et la démarche de la promotion de la santé

Les activités structurées

Ateliers structurés: Lors de la formation, chaque participant repart avec une proposition de guide d’intervention de développement des compétences psychosociales. Cet outil propose une progression pédagogique de la maternelle au collège, avec 8 séances expérientielles par tranche d’âge.  

Pédagogie active et expérientielle : Dans chaque séance de la progression pédagogique sont proposées des activités expérientielles, suivies d’un temps de rétro-action permettant le transfert des CPS dans le quotidien.

Séances focalisées: Chaque séance se focalise sur une des compétences émotionnelles, cognitives et sociales intégrées au sein des classifications officielles (Référentiel et rapport Santé Publique France sur les CPS, 2022). Les 3 domaines de compétences sont travaillés de façon progressive. 

Objectifs explicites: Chaque fiche séance propose un temps de présentation de la compétence travaillée.

De plus, Com’in facilite l’implantation et l’articulation de programme probant sur le territoire (Unplugged, PSFP…).

 

Les pratiques informelles

Dès la formation, les professionnels des structures impliquées dans le projet sont invités à réfléchir autour de leurs postures professionnelles du quotidien qui permettent de maintenir un cadre contenant et sécurisant, renforcer le sentiment de réussite et de compétence, et développer le sentiment d’appartenance et les relations interpersonnelles.
La passation du questionnaire d’évaluation annuelle proposé dans le cadre de com’in, encourage ensuite les professionnels à continuer de s’interroger sur l’évolution de leurs pratiques et postures. 

Le processus d’accompagnement des structures facilite l’intégration des CPS dans le projet d’établissement. Chaque structure est amenée à réfléchir et travailler sur l’aménagement des espaces et la mise en œuvre de pratiques et activités routinières permettant aux enfants de mettre en œuvre leurs CPS au quotidien. (Ex : La résolution de conflit grâce à la communication non-violente, la coopération, le renforcement positif, l’utilisation d’espaces de retour au calme…)

 

Une implantation de qualité

  • Les intervenants des différentes structures (au moins 2 par structure) reçoivent 2 jours de formation. Le reste des équipes peuvent suivre un temps de sensibilisation de 3h. Ils sont épaulés au démarrage (co animations, accompagnement) par l’Ireps.
  • L’ensemble des structures bénéficient d’un accompagnement par l’Ireps. Un protocole est mis en place intégrant des temps d’appui à l’écriture des projets de structures intégrant les CPS, des temps de co-animation d’un ou deux ateliers si le besoin s’en fait ressentir et des temps d’échange de pratiques.
  • Un guide d’animation numérique est remis aux personnes formées .
  • Une fiche de suivi permet au coordinateur d’évaluer le projet et son impact sur l’environnement de la structure et sur les compétences des enfants.
  • Des temps d’échanges de pratiques,  6 mois après le formation, permettent aux acteurs de partager leurs expériences et d’ajuster les postures et les pratiques.

Un environnement soutenant

COM’IN! est une démarche territoriale de promotion de la santé, qui vise à former et à accompagner les acteurs d’un territoire au développement des compétences psychosociales. La démarche territoriale crée du lien entre les acteurs des différents milieux de vie afin de travailler la cohérence éducative sur un parcours de vie des jeunes. Dans chaque milieu de vie, Com’in permet d’agir à la fois sur les environnements physiques, l’organisation des structures, les CPS des adultes référents et les CPS des jeunes.

La mise en place d’une coordination territoriale facilite l’articulation des actions entre les différentes structures et l’implantation de programmes probants.

Liens

https://irepsna.org/actions/competences-psychosociales-en-milieu-scolaire-en-ex-poitou-charentes/

https://padlet.com/irepsna/d-pro-des-cps-guide-de-d-veloppement-progressif-des-cps-de-l-yirwhvh4c3t6fn97

Cette ressource vous a-t-elle été utile ?

Espace commentaires