Publié le 03 octobre 2023

Mise à jour le 05 décembre 2023

Explo’Santé

Ajouter aux favoris :

Région
Bretagne
Pays de la Loire
Auvergne-Rhône-Alpes
Occitanie
Nouvelle-Aquitaine
Public
Enfant
Adolescent
Professionnel de santé, du social, de l'éducation
Milieu de vie
Éducatif
Thématique
Approche transversale
Type de ressource
Les programmes et actions
Porteur
Ligue contre le cancer
Nous aimons cette action :
Les séances qui s'inscrivent dans la durée, les partenariats, le carnet de bord accompagnant l'enfant dans son parcours, l'action sur plusieurs déterminants de la santé

Présentation

Le contexte du programme

Le Plan d’action mondial 2013/2020 de l’Organisation mondiale de la santé fait des maladies non transmissibles une priorité des stratégies de santé publique. Les interventions de promotion de la santé comportant une forte composante éducative ont un fort potentiel pour réduire les inégalités sociales en matière de santé et cibler les facteurs de risque modifiables. Le cadre scolaire est apparu comme une stratégie clé pour promouvoir la santé et le bien-être des élèves, développer leurs compétences psychosociales (CPS), tout en s’engageant avec l’ensemble de la communauté éducative. Le programme Explo’Santé est une traduction concrète de la convention de partenariat signée fin 2021 entre la Ligue et le Ministère de l’Éducation nationale (Én). En cohérence avec la démarche École Promotrice de Santé portée par l’Én, il vise à favoriser la santé et le bien-être des élèves. Explo’Santé est déployé pendant 3 ans à partir de novembre 2022 dans six territoires pilotes, où une même cohorte de 700 élèves sont suivis pendant leur cycle 3 (CM1-CM2-6ème) en France métropolitaine.

Le programme comprend :

–  Un volet A, qui inclut la formation des intervenants et des enseignants aux CPS, et dix séances d’éducation à la santé par an, en coanimation avec l’enseignant, pour développer progressivement les CPS des élèves (35h sur le cycle 3 par élève).

–  Un volet B, qui inclut le plaidoyer et la mise en synergie de l’ensemble de la communauté éducative pour le développement d’environnements sociaux et physiques sains en fonction des besoins de l’école.

Chaque territoire pilote a été choisi dans une optique de réduction des inégalités sociales et territoriales de santé. En Bretagne, Explo’Santé est déployé sur le secteur de Dol de Bretagne (11 écoles primaires affiliées à un collège). En effet, un diagnostic de territoire a été réalisé (étude d’indicateurs socio-économiques et de santé et entretiens qualitatifs avec les référents et chargés de mission santé des territoires) et ce secteur a été retenu, également dans un contexte de partenariats préexistants entre le milieu éducatif, les collectivités et le comité 35 de la Ligue contre le cancer. Il s’agit d’un territoire « Réseau d’éducation prioritaire » (REP), se trouvant sur deux communautés de communes, et dont une partie est un Territoire Educatif Rural (TER). Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une recherche interventionnelle (quantitative et qualitative).

Les objectifs du programme

  1.  Améliorer le bien-être, la motivation et la littératie en santé (et donc la réussite scolaire globale) par le biais du développement des CPS chez les élèves de cycle 3.
  2.  Développer un environnement physique et social favorable à la santé en milieu scolaire
  3.  Améliorer l’appropriation, l’adoption et la mise en œuvre de projets de promotion de la santé auprès des différents partenaires

Les objectifs de la recherche interventionnelle : comprendre les dynamiques d’implantation, de mise en œuvre et de transférabilité/réplication d’Explo’Santé et, plus largement, des programmes complexes de promotion de la santé en milieu scolaire.

Le financement

Un appel à projet « Recherche en prévention » financé par la Ligue contre le cancer (1,4 million d’euros sur 3 ans)

Le dispositif d’évaluation mis en place

Ce projet s’intègre à une recherche qualitative et quantitative réalisée sur 3 ans. La recherche est pilotée par une chercheuse au laboratoire Parcours santé systémique de l’Université de Lyon 1 et membre du réseau européen des écoles promotrices de santé.

En ce qui concerne les effets sur la posture d’éducateur pour la santé des intervenants des actions du volet A, la recherche interventionnelle devrait permettre de l’évaluer. Cependant, à l’occasion du travail coopératif au sein de l’équipe de chargées de prévention de la Ligue, une attention particulière aux CPS mobilisées a été portée. La co-construction des séquences pédagogiques a ainsi eu un effet bénéfique sur leur posture.

Le fait d’être engagé dans un projet commun, avec la confrontation à des problèmes communs, a permis la mobilisation des ressources individuelles et collectives, l’identification et le renforcement des CPS de l’équipe des chargés de prévention de la Ligue (avec notamment l’écoute empathique, le principe de bienveillance, l’expression des émotions de façon positive : ingrédients nécessaires à la posture d’éducatrice pour la santé).

Les expertises mobilisées

Le programme est structuré à partir de données probantes et des standards européens des écoles promotrices de santé. Il s’appuie sur différentes sources (référentiel de Santé publique France Février 2022), mais aussi de l’expérience et de la mise en commun des savoirs expérientiels des chargées de prévention de la Ligue, qui créent le programme.

Les compétences psychosociales

  • Les porteurs du programme ont été formés aux CPS.
  • Pour le volet B (l’école comme environnement de vie favorable à la santé), il est prévu d’associer les élèves et les enseignants à l’aide d’un diagnostic en marchant  pour recueillir les besoins (des besoins ont déjà également été remontés par des conseils d’école) et d’associer les parents d’élèves via un questionnaire sur l’environnement scolaire.

Les CPS visées

Le développement des CPS est abordé de manière progressive au cours des séances de chacune des trois séquences (une séquence dure un an). Tout au long des 3 ans, toutes les CPS générales (cognitives, émotionnelles et sociales) sont visées par le programme. Une CPS par séance.

  • La démarche a été présentée au public destinataire d’Explo’santé de la façon suivante :
    • Pour les enfants : la première séance sert à expliquer le programme aux enfants ; à la fin de chaque séance les compétences visées sont explicitées.
    • Pour les enseignants : en amont de chaque séquence pédagogique, ils bénéficient d’un temps de formation pour les sensibiliser à la promotion de la santé, aux CPS ainsi qu’une présentation de la structure du programme.
    • Pour les parents : le programme est présenté en réunion de rentrée, puis représenté par le biais d’un document explicatif donné aux enfants.

Le programme au regard de la promotion de la santé

En plus des interventions de renforcement des CPS (volet A du programme), il est question de déployer le volet B du projet, qui vise le développement d’environnements sociaux et physiques favorables à la santé. Les actions envisagées pourront reprendre les dispositifs phares de la Ligue (rues scolaires, espace sans tabac, espaces ombragés), mais répondront avant tout aux besoins repérés par les différents acteurs de la communauté éducative. Un diagnostic est en cours d’élaboration pour chaque école.

La pédagogie

  • Toutes les séances sont reliées entre elles par un fil conducteur. Les séances sont espacées d’environ une semaine à 10 jours. Les élèves bénéficient de 10 séances par année scolaire sur tout leur cycle 3 (CM1, CM2, 6è), donc au total 30 séances.
    • Pour le Volet A du projet : éducation à la santé (séquences 2 et 3 déployées prochainement)
      • Séquence 1 = Mieux se connaitre pour savoir prendre soin de notre santé : elle comporte 10 interventions d’1h30 en classe de CM1 (déployées de mars à juin 2023)
        • Séance 0 : Présentation du projet Explo’Santé. Faisons connaissance !
        • Séance 1 : A la découverte d’Explo’santé
        • Séance 2 : Notre santé, un trésor à préserver
        • Séance 3 : Nos émotions, messagères de nos états : comprendre et identifier nos émotions
        • Séance 4 : Nos besoins fondamentaux : avoir conscience de soi et de ses besoins
        • Séance 5 : Nos qualités, compétences et forces : avoir conscience de soi, de ses forces, s’auto-évaluer positivement.
        • Séance 6 : La confiance ça s’apprend : développer des relations constructives
        • Séance 7 : Sérénité dans la tempête : gérer son stress
        • Séance 8 : Gardons le cap ! : capacité de maîtrise de soi, atteindre ses buts
        • Séance 9 : Faisons équipe : Communiquer de façon efficace. Bilan Explo’Santé
      • Séquence 2 = Ma santé au quotidien dans mon environnement : 10 interventions d’1h30 en classe de CM2
      • Séquence 3 = Moi, les autres et la santé : 10 interventions d’1h en classe de 6ème

La totalité des séquences et des outils pédagogiques est à retrouver ici : https://explo-sante.canoprof.fr/eleve/explo_sante/

  • Les séances peuvent être adaptées au public destinataire : si les enfants ne sont pas réceptifs car les ateliers proposés sont trop compliqués, il est prévu une marge de manœuvre pour rendre l’atelier plus accessible.
  • Les animations sont pensées pour être très participatives et ludiques (Jeux de rôle, mises en situation, partage d’expérience, météo des émotions, fleur des besoins, fabrication d’une balle anti-stress…) et pour donner un apport de connaissance (fondées sur les connaissances scientifiques actuelles) en lien avec les thématiques abordées.

Les compétences et la posture

  • Les intervenantes de la Ligue bénéficient de ressources pédagogiques (guide d’intervention). Les enseignants de CM1 ont été sensibilisés aux CPS sur 2 jours (formation à venir des enseignants des classes de CM2).
  • Les interventions sont co-animées par des chargées de prévention de la Ligue et, pour certaines écoles, avec des référentes du dispositif de réussite éducative du territoire.
  • La posture éducative des intervenants se traduit par la valorisation de l’expression des enfants, un cadre de sécurité du groupe posé en début de séquence et une libre participation des enfants.

Les conditions matérielles et organisationnelles favorables

Les déroulés pédagogiques de chaque séance et toute une série d’outils mobilisables lors des séquences ont été créés et mis à disposition des enseignants.

Un carnet de bord individuel pour l’enfant qu’il garde sur les trois séquences (CM1, CM2 et 6ème) (=pochette Explo’santé) vise la participation active des élèves. Ce carnet sert de document-mémoire et fait le lien entre le domicile et l’école avec des activités à faire chez soi avec sa famille. Afin de faire du lien avec les familles, des activités intercessions sont proposées et à réaliser avec l’entourage (discuter autour de la notion de santé, aider l’enfant à exprimer ses ressentis, jeux de la cocotte en papier, etc.)

Certaines séances peuvent se dérouler en extérieur selon la taille des groupes pour certaines activités qui s’y prêtent (exemple de l’activité Assiette du compliment)

Implication du niveau politique

Mobilisation de nombreux partenaires pour le déploiement de cette recherche interventionnelle Explo’Santé :

Comité de pilotage au projet :

  • Equipe de recherche, pilotée par une chercheuse au laboratoire Parcours santé systémique de l’Université de Lyon 1, Schools for health in Europe.
  • Ministère Education nationale: médecin conseillère technique à la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO, Chargée de mission Ecole promotrice de santé (DGESCO),
  • Santé publique France (Chargée de mission « Enfants et jeunes », Direction de la prévention et de la promotion de la santé)

Partenariats locaux en Ille-et-Vilaine :

  • Chargée de mission CLS (Contrat Local de Santé) du pays de Saint-Malo pour repérer le territoire d’intervention le plus pertinent pour diminuer les inégalités de santé

Éducation nationale : Appui de l’IA DASEN (Inspecteur académique Directeur académique des Services de l’éducation nationale),  du principal de collège et des directrices d’école du territoire pilote pour le déploiement de la recherche interventionnelle, de l’inspection et du coordinateur REP pour permettre des temps de formation des enseignantes et partenaires pour l’implantation d’Explo’Santé, engagement des enseignants des 11 écoles et du collège pour le déploiement des séquences pédagogiques en co-animation. Également, la participation à des réunions (type CESCE (Comité d’Éducation à la santé, à la citoyenneté et à l’environnement)), réunion de rentrée…) est indispensable pour porter à la connaissance du plus grand nombre des acteurs le projet.

  • Communauté de commune du pays de Dol et de la baie Mont-Saint-Michel: co-animation des séances avec des référentes du dispositif de réussite éducative dans certaines classes.

Des partenariats sont à approfondir avec les élus locaux, déjà rencontrés par le biais des conseils d’école, afin de les solliciter si un besoin émanant du diagnostic nécessite la mise en place d’infrastructures dans l’école.

Lien vers les éléments de communication :

Citations d’enseignants recueillis lors du bilan de fin d’année :

« Les séances en elles-mêmes sont variées, ludiques, fluides. Explo’Santé, c’est aussi un apprentissage pour l’enseignant ! »

« Explo’Santé n’a pas révolutionné le comportement en classe, mais j’ai déjà vu des petites choses sur le comportement de certains élèves »

« Cela a permis la verbalisation de beaucoup de choses, la prise de conscience des autres. Les élèves sont plus solidaires entres eux. »