Publié le 04 décembre 2023

Mise à jour le 07 décembre 2023

Les autres et moi, pourquoi pas

Ajouter aux favoris :

Région
Centre-Val de Loire
Public
Enfant
Milieu de vie
Éducatif
Thématique
Approche transversale
Type de ressource
Les programmes et actions
Porteur
FRAPS IREPS antenne 36
Nous aimons cette action :
Nous aimons cette action pour :
- L’amélioration des compétences de vie des élèves
- Le renforcement des liens entre l’enseignant et sa classe .

Présentation

Le contexte

Le principe d’une intervention précoce est retenu afin d’avoir un impact sur la santé des enfants et de leur famille, et ce dès le plus jeune âge.

En 2011, l’Observatoire International de la Violence à l’Ecole pour l’ United Nations International Children’s Emergency Fund (UNICEF) France a réalisé ‘Une enquête de victimation et climat scolaire auprès d’élèves du cycle 3 des écoles élémentaires’.

Le taux d’élèves victimes de harcèlement physique est estimé à 10,1%, 71,8% des élèves interrogés n’étant pas victimes de violences et 18% l’étant occasionnellement. Pour les violences verbales, près de deux tiers des élèves (65%) se disent pas ou très peu concernés comme victimes, tandis que 14,4% le sont modérément ou fréquemment. Au total, 11,7% des élèves interrogés sont victimes de violences répétées à la fois physiques et verbales.

L’Union départementale des associations familiales (UDAF) de l’Indre a publié une enquête en février 2017 ‘Être parent d’un enfant de 6 à 12 ans dans l’Indre’ qui fait état des préoccupations des parents :

  • liées à la scolarité (accélération des apprentissages fondamentaux),
  • liées à la vie quotidienne (utilisation des écrans, alimentation),
  • liées au cadre structurant (CPS).

Le projet se déploie en étroite collaboration avec la direction des services départementaux de l’Education nationale (DSDEN) notamment les infirmières scolaires avec qui sont travaillées d’autres thématiques. Elles indiqueront les secteurs prioritaires sur le département au regard de leur analyse et pratiques de terrain. Ces données sont corrélées à la cartographie des inégalités sociales de santé.

Le ou les objectifs

Objectif général du projet :

  • Améliorer la santé mentale de la population par le développement des compétences psychosociales

Objectifs spécifiques du projet :

  • Développer les compétences psychosociales (CPS) des enfants en écoles primaires
  • Développer les compétences des enseignants
  • Impliquer la communauté éducative dans ce processus

Objectifs opérationnels du projet :

  • Mettre en place des séances de sensibilisation sur le développement des CPS
  • Proposer des outils de développement des CPS à la communauté éducative
  • Former et informer les enseignants sur le développement des compétences psychosociales
  • Diffuser les outils complémentaires pour répondre aux facteurs d’efficacité recommandés par le référentiel Santé Publique France 2021

Financement

  • ARS Centre Val de Loire
  • Quartier prioritaire de la ville (QPV) Châteauroux

Le dispositif d’évaluation

les indicateurs de processus retenus sont :

  • le nombre de séances réalisées 
  • le nombre d’élèves présents
  • le nombre d’enseignants présents aux webinaires
  • la durée des séances
  • les méthodes et supports utilisés
  • l’analyse des points forts et points faibles
  • la satisfaction des élèves
  • le nombre d’enseignants impliqués
  • le nombre de temps de restitution mis en place
  • la durée des temps de restitution
  • la satisfaction des enseignants

Les indicateurs de résultats retenus sont :

  • la réaction des élèves au cours des séances
  • la connaissance de soi
  • la gestion des émotions
  • la communication
  • les thèmes abordés durant les temps de restitution
  • l’intention de participer à la formation CPS
  • l’intention de poursuivre les séances
  • l’intention d’emprunter des outils

les outils d’évaluation retenus sont :

  • le tableau de bord des séances
  • les fiches conductrices
  • le relevé des évaluations après chaque séance
  • la grille d’entretien des temps de restitution
  • les questionnaires d’évaluation finale à destination des élèves et des enseignants (connaissance et satisfaction)
  • le questionnaire d’évaluation des webinaires

Les expertises mobilisées

  • cf reférences bibliographiques

Les Compétences psychosociales

  • Les porteurs du programme ont été formés aux CPS
  • Le public destinataire de l’action/du programme n’a pas été associé à sa conception

Les CPS visées

  • Compétences cognitives : avoir conscience de soi
  • Compétences émotionnelles : avoir conscience de ses émotions et de son stress, réguler ses émotions
  • Compétences sociales : communiquer de façon constructive, développer des relations constructives

Les compétences psychosociales visées et la démarche ont été présentées aux enfants par les enseignants, au préalable, et par l’intervenant en séance 1.

Les activités structurées

6 séances d’1 heure toutes les semaines ont été mises en places durant ce programme :

  • 1ère séance : Connaissance de soi et des autres
  • 2ème séance : Les qualités
  • 3ème séance : La confiance en soi
  • 4ème séance : Connaître les émotions
  • 5ème séance : Apprivoiser les émotions
  • 6ème séance : Communiquer efficacement avec les autres

Les pratiques informelles

L’enseignant propose des activités sur le développement des CPS de façon récurrente avec l’appui de 3 webinaires présentés par les chargées de projets de la FRAPS IREPS sur le développement des CPS.

Le programme au regard de la promotion de la santé

Les compétences et la posture

Les chargés de projets qui animent les interventions ont une grande expérience dans la mise en œuvre d’intervention en promotion de la santé et sont formés aux CPS. Leur capacité d’adaptation leur permet de s’adapter à tout imprévu ou difficulté.

La FRAPS IREPS antenne 36 est implantée sur le territoire et est un acteur de prévention identifié.

Ce projet se base sur l’expression de tous les enfants, que ce soit en termes de savoirs, de pouvoir agir/empowerment et de recherche d’idées ensemble.

Les supports sont élaborés en fonction de l’évaluation des capacités faite par l’enseignant.

Le cadre des interventions est posé en séance 1. L’intervenant adopte une posture bienveillante et à l’écoute sur l’ensemble des séances.

La pédagogie

Chaque séance est construite sur la même base :

  • 1. Accueil
  • 2. J’expérimente
  • 3. Je partage et je retiens.

Afin de s’adapter au public, des entretiens préalables sont réalisés pour définir les besoins et adaptations nécessaires.

Pour favoriser l’approche de pédagogie active et expérientielle, les participants sont acteurs des interventions.

Les conditions matérielles et organisationnelles

Le matériel utilisé lors des séances est celui disponible dans les salles de classe.

Références bibliographiques

 

Cette ressource vous a-t-elle été utile ?

Espace commentaires