Publié le 03 octobre 2023

Mise à jour le 16 janvier 2024

Modules santé – ateliers de développement des compétences psychosociales

Ajouter aux favoris :

Région
Occitanie
Public
Jeune adulte
Milieu de vie
Travail
Thématique
Approche transversale
Vie affective et sexuelle
Addictions
Alimentation
Type de ressource
Les programmes et actions
Porteur
Ireps Occitanie
CODES 34
Nous aimons cette action :
Pour les différentes rencontres que ces modules suscitent et pour l'animation des débats entre des jeunes ayant des avis différents et qui parviennent à les argumenter.

Présentation

Contexte

Depuis 2018, l’Ireps Occitanie et les Codes 30 et 34 dispensent le programme « Modules Santé » auprès des jeunes inscrits dans le programme Garantie Jeunes, hébergé par les différentes Missions Locales Jeunes (MLJ) et Ecoles de la Deuxième Chance (E2C) des territoires de la région Occitanie.

Objectifs

Le programme « Modules Santé » a pour objectif de développer les compétences psychosociales chez les jeunes en insertion professionnelle.

Le dispositif d’évaluation

L’évaluation des Modules santé est réalisée à travers trois volets : le retour des jeunes, l’évaluation par les conseillers et le bilan par l’intervenant Ireps ou CODES.  

Financement

Cet accompagnement est financé par le Conseil Régional de la région Occitanie.

Expertises mobilisées

Les ressources utilisées (méthodologie d’animation, outils pédagogiques) sont issues de données probantes (manuel d’implantation des CPS de Mindful, cartable des CPS…).

Les Compétences Psycho Sociales

Les MLJ et E2C sont invités à des réunions visant à leur présenter le projet, ses objectifs, les déroulés pédagogiques des séances et peuvent bénéficier d’un temps de formation aux CPS. Les CPS sont également abordées avec les jeunes au cours de la première séance obligatoire.

Chaque séance est construite en utilisant des outils pédagogiques spécifiquement adaptés aux différentes thématiques et complétés par des temps d’échanges avec les jeunes. L’évaluation des modules santé est réalisée grâce aux retours des jeunes. Ceux-ci sont consultés à la fin des séances avec des questions ouvertes pour connaître leurs attentes et leurs besoins. Après la séance initiale, les structures bénéficiaires peuvent choisir la ou les séances thématiques en fonction de leurs besoins et ceux des jeunes. Cette méthodologie permet d’accroitre l’adhésion des participants aux séances et les implique dans la construction des séances.

Les CPS visées

Les CPS sont utilisées comme un outil au service de la santé globale, au travers de 5 thématiques clés (bien-être, alimentation, addictions, perturbateurs endocriniens, vie relationnelle affective et sexuelle). Les CPS constituent le fil rouge de toutes les interventions et sont traitées de manière individuelle.

L’objectif général de chaque séance est de développer la capacité à gérer ses émotions et son stress, savoir communiquer efficacement, développer sa capacité à prendre des décisions pour réduire les risques sur la santé en axant la réflexion sur les thèmes choisis et en veillant à les inter-relier aux autres.

Les activités structurées

Ces modules sont composés de 2 à 4 demi-journées d’interventions. Les séances sont animées sous un prisme visant à faciliter les échanges et les relations sociales entre les participants et renforcer leur confiance en eux.

Lors de la première séance, les CPS sont abordées et des liens avec le bien-être sont réalisées. A partir de ce socle commun, les autres thématiques sont traitées avec pour objectif le renforcement des capacités individuelles des jeunes. Dans chacune des séances, des liens inter-thématiques sont mis en avant à travers des exemples concrets et des illustrations.

  • La première séance (3h) est une séance socle obligatoire visant à introduire les différents concepts de Santé, les CPS et le bien-être.
  • Les séances suivantes (3h pour un thème ou 2x1h30 pour 2 thèmes) abordent, sous l’angle des CPS différentes thématiques telles que le bien-être, l’alimentation, les addictions, les perturbateurs endocriniens, la vie relationnelle affective et sexuelle.

Les séances thématiques comportent plusieurs objectifs :

  • Séance Addictions: focus sur les représentations à propos des conduites addictives, réflexion sur les habitudes de consommation, identification des moyens pour résister.
  • Séance Alimentation: focus sur les représentations liées à l’alimentation, découvrir les différents aspects de l’alimentation, développement des stratégies pour devenir acteur de son alimentation.
  • Séance Vie relationnelle affective et sexuelle: focus sur les représentations en matière de vie affective, développement de la pensée critique par rapport aux normes, développement de la connaissance de soi et des autres.
  • Séance perturbateurs endocriniens: focus sur les représentations liées à la santé-environnement, identification des facteurs influençant l’exposition aux perturbateurs endocriniens, focus sur les capacités de raisonnement pour faire des choix éclairés.

Les pratiques informelles

Les Modules santé sont basés sur une approche expérientielle, participative et centrée sur l’individu. Des ponts sont effectués entre les CPS expérimentées dans les séances et des situations de « tous les jours ».

Le programme au regard de la promotion de la santé

Les compétences et la posture

Le projet prend en compte l’amélioration de l’environnement du jeune grâce à l’intégration du conseiller dans le processus de renforcement des CPS (réunions de présentation, participation aux séances, débrief en fin de séance afin de faire le lien avec les jeunes…).

La pédagogie

Les techniques et outils utilisés par l’Ireps et les deux CODES répondent aux valeurs de la promotion de la santé, et mettent en œuvre un de ses principes fondamentaux : la participation des publics, qui décuple à la fois l’intérêt et l’attention des jeunes. 

En filigrane se jouent également la facilitation des échanges et des relations sociales entre les participants, ainsi que leur confiance. Il est souvent relevé que cette façon de travailler est bien plus appréciée que les postures plus traditionnelles, grâce notamment à l’instauration d’une dynamique de groupe nouvelle.

Liens web

En savoir plus sur le programme “Modules Santé”