Publié le 03 octobre 2023

PAPOTO – Parentalité pour tous

Ajouter aux favoris :

Région
Occitanie
Public
Parent
Milieu de vie
Éducatif
Thématique
Approche transversale
Type de ressource
Les programmes et actions
Porteur
Occitadys
Nous aimons cette action :
Pour l'adaptabilité aux parents analphabètes ou allophones (capsules vidéo doublées dans 18 langues).

Présentation

Contexte

L’association PAPOTO a commencé à animer début 2020 des ateliers de guidance parentale à partir des vidéos produites en 2019.

Objectifs

Les ateliers Papoto ont pour objectif d’accroître les connaissances des parents en matière de développement de l’enfant et de pratiques parentales ajustées. Il s’agit de proposer à des familles présentant des facteurs de vulnérabilité psychosociale, de la guidance parentale « allégée » autour des besoins fondamentaux du jeune enfant.

Expertises mobilisées

L’approche utilisée dans Papoto est inspirée des programmes de prévention evidence-based anglo-saxons déjà existant.

Les Compétences Psycho Sociales

Les activités structurées

Papoto est constitué d’un cycle de 7 ateliers d’1h30 à 2h (un par semaine ou tous les 15 jours). Le dispositif cible l’ensemble de la communauté éducative qui entoure les enfants, parents et professionnels. Il s’articule autour d’un lieu ressource dans lequel est organisé un cycle de guidance parentale auprès d’un même groupe de parents. Les thèmes sont choisis en fonction de l’importance du gradient social. En parallèle, des interventions plus courtes et ponctuelles sont menées dans les crèches et les écoles (ateliers/conférences élaborés en concertation avec l’équipe pédagogique).

Chaque session dure 2h et commence par un rappel du cadre de la rencontre, un temps de bilan sur ce que les parents ont vécu depuis la session précédente, une vidéo Papoto autour d’une problématique précise. Les vidéos proposent une vulgarisation scientifique des besoins fondamentaux du jeune enfant et servent de fil conducteur aux échanges (arrêts sur image, questions posées aux parents etc.).

Déroulé des séances (une séance tous les 15 jours) :

  • Séances 1 et 2 : faire connaissance autour des besoins fondamentaux du jeune enfant, importance des expériences précoces
  • Séance 3 : attachement et besoin de sécurité affective
  • Séance 4 : le jeu et les écrans
  • Séance 5 le langage et le bonheur d’apprendre
  • Séance 6 : poser le cadre sans violence
  • Séance 7 : bilan avec quizz ludique, synthèse et retours d’expériences des participants

Les pratiques informelles

Le dispositif permet de sensibiliser les familles aux besoins fondamentaux du jeune enfant, de transmettre des informations essentielles sur le développement du jeune enfant (parler avec son bébé dès la naissance, répondre au besoin de sécurité affective de l’enfant, l’accompagner dans ses émotions, limiter l’exposition aux écrans et ne pas recourir à la violence) et ainsi favoriser des changements de posture et des pratiques parentales.

Les ateliers se déroulent sur un mode participatif et interactif. Les parents présents doivent pouvoir faire part de leur propre expérience et expertise, de leurs difficultés, de leurs doutes, de leurs émotions. En retour ils doivent aussi bénéficier des consensus scientifiques sur le sujet de la parentalité. Il ne s’agit pas seulement d’un espace de parole et d’échanges entre pairs mais aussi d’un lieu d’apprentissage.

Le programme au regard de la promotion de la santé

Les compétences et la posture

Papoto propose une formation sur deux jours aux professionnels de la petite enfance et aux travailleurs du médico-social. Elle permet une familiarisation avec l’approche et une prise en main des outils.

Par ailleurs, les animatrices se positionnent comme des expertes désireuses de partager un savoir acquis en raison de leur formation et/ou de leur pratique professionnelle, mais elles sont aussi amenées à parler de leurs propres expériences éducatives afin d’introduire davantage d’horizontalité et de faciliter l’alliance.

La posture des animatrices nécessite :

  • une proximité avec les participants (accueil chaleureux, écoute bienveillante, non jugement),
  • le maintien du cadre (respect du lieu et des horaires, respect des autres participants).

La pédagogie

Le rôle des animatrices est de proposer une écoute empathique, partir des connaissances et ressentis des parents présents, s’assurer que la parole est libre et circule, expliciter le message à transmettre, sans l’imposer.

Les points forts de ce programme

L’approche se distingue par son adaptabilité aux parents analphabètes ou allophones : travail à partir de capsules vidéo produites en interne et doublées dans 18 langues, les plus parlées par les familles accompagnées Conscients de la difficile mobilisation des familles,  un protocole de fidélisation des parents sur la durée a été crée (boucle WhatsApp, appels de relance).

Cette ressource vous a-t-elle été utile ?

Espace commentaires