Publié le 03 octobre 2023

Mise à jour le 10 octobre 2023

Parcours citoyen – Égalité femmes hommes

Ajouter aux favoris :

Région
Bretagne
Public
Adolescent
Milieu de vie
Éducatif
Thématique
Approche transversale
Type de ressource
Les programmes et actions
Porteur
Ligue de l'Enseignement des Côtes d'Armor
Nous aimons cette action :
Les questions de citoyenneté et de genre sont abordées en développant les CPS

Présentation

Le contexte du programme

La Ligue de l’enseignement des Côtes d’Armor propose un ensemble d’activités d’éducation populaire.  “La citoyenneté en actions” par exemple traite de thématiques telles que le climat scolaire, l’engagement citoyen, la laïcité, l’égalité filles – garçons, etc. Dans le cadre de ses partenariats, elle a co-construit un parcours éducatif avec un collège du département ayant repéré des besoins autour de la justice des mineur·es et de l’égalité femmes-hommes, Pendant 3 mois, des collégiens (4ème) ont pu vivre des ateliers collectifs, visiter des institutions locales de la République et mettre en perspectives leur expériences lors d’un théâtre-forum.

 

Les objectifs du programme

Objectif général : Transformer les représentations et pratiques des jeunes et de l’équipe éducative sur la question de l’égalité femmes-hommes

Objectifs spécifiques

  • Permettre aux jeunes d’entrer en contact avec les institutions de la République et d’aborder les valeurs qui les animent
  • S’interroger sur les fonctions démocratiques et les enjeux citoyens qui fondent le vivre ensemble et permettent de lutter contre les inégalités sociales
  • Conjuguer une approche éclairée de la connaissance de la chose publique et le renforcement de la compréhension d’un des piliers de l’équilibre social de l’égalité femmes-hommes

Le financement

Co-financement Fonds interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (FIPDR), l’établissement scolaire, Éducation nationale et le Département

Le dispositif d’évaluation mis en place

Un bilan a été réalisé à la fin de l’action : avec les élèves, les acteurs éducatifs ainsi qu’avec les partenaires.

Les expertises mobilisées

La Ligue de l’enseignement travaille les questions de citoyenneté, de genre, etc. à partir de pédagogies actives dans des établissements scolaires. Cette association est un acteur complémentaire de l’école publique qui connait le milieu scolaire, tout en apportant un regard extérieur aux établissements et aux collégiens.

Cette action s’appuie sur l’implication d’enseignants, sans laquelle le projet ne peut fonctionner : appui en interne, connaissance et suivi des élèves, capacité à remobiliser le sujet dans le programme, etc.

Les Compétences Psycho Sociales

Le “Parcours citoyen – : À la découverte des institutions et des enjeux d’égalité femmes-hommes” ne vise pas explicitement le développement de CPS. Néanmoins, cela fait partie de l’ADN de la Ligue de l’enseignement : recours à des méthodes pédagogiques actives, développement du pouvoir d’agir, de l’émancipation, etc. (ex : le débat mouvant permet de construire un argumentaire, d’exposer ses idées, de développer son esprit critique, d’entendre des avis différents, de convaincre).

Il s’inscrit dans un pôle d’activités, “La citoyenneté en actions” qui a pour objectifs de :

  • Développer l’esprit critique des élèves
  • Favoriser l’émancipation des jeunes
  • Animer les espaces de débats et encourager l’expression des élèves
  • Sensibiliser et éveiller les consciences autour de thématiques liées à la citoyenneté.

Les CPS visées

  • Compétences cognitives : Connaissance de soi, Savoir penser de façon critique, Capacité d’auto-évaluation positive, Capacité d’attention à soi, Capacité à gérer ses impulsions, Capacité à atteindre ses buts, Capacité à faire des choix responsables, Capacité à résoudre des problèmes de façon créative
  • Compétences émotionnelles : Comprendre les émotions et le stress, Identifier ses émotions et son stress, Exprimer ses émotions de façon positive, Gérer ses émotions, Réguler son stress au quotidien, Capacité à faire face en situation d’adversité
  • Compétences sociales : Capacité d’écoute empathique, Communication efficace, Développer des liens sociaux, Développer des attitudes et comportements prosociaux, Savoir demander de l’aide, Capacité d’assertivité et de refus, Résoudre des conflits de façon constructive

Le programme au regard de la promotion de la santé

Le “Parcours citoyen ” agit à plusieurs niveaux : individuel et collectif via les activités réalisées avec les collégiens, institutionnel en articulant ce projet à la vie de l’établissement, et politique, en donnant accès aux collégiens à des instances républicaines qui prennent en charge les problématiques de genre sur les plans réglementaire, exécutif et judiciaire.

L’équipe éducative du collège a co-construit le parcours avec la Ligue de l’enseignement (précision des contours de l’action, repérage des partenaires, organisation, préparation des séances…). Les professionnels de l’établissement investis donnent des clés de compréhension en amont et en aval des séances, et font le lien avec le programme scolaire. Les méthodes pédagogiques participatives utilisées, favorables au développement des CPS, peuvent inspirer les équipes.

La pédagogie

Le projet s’est concentré sur 3 mois face aux collégiens, finalisé avec une séance de théâtre-forum. Il est séquencé en trois parties distinctes :

  1. Des séances collectives sur la justice des mineurs et l’égalité femmes-hommes (axé sur l’acquisition de repères et de connaissances)
    • Sensibilisation sur la justice des mineurs (droits et devoirs en tant que jeunes)
    • Sensibilisation sur l’égalité femmes-hommes (évolution des droits en France par genre depuis 150 ans, jeu des points communs entre femmes et hommes dans leur égalité vécue, jeu de positionnement sur les droits des filles et garçons…)
    • Préparation à la visite d’institutions
  2. Visites d’institutions de la République et rencontre de leurs représentant·es pour parler de l’égalité femmes-hommes dans leur institution (pour leur public et en interne)
    • Palais de justice
    • Commissariat de Police,
    • Préfecture
  3. Mise en perspective
    • Théâtre forum : mise en scène de situations vécues dans leur quotidien avec l’appui d’une compagnie de théâtre
    • Temps forts auprès des parents, élèves et enseignants lors d’une soirée de clôture

Les animatrices ont constitué un dossier de ressources donné aux élèves et à l’équipe (bibliographie, lieux ressources, etc.).

Les compétences et la posture

Les animatrices sont formées à l’animation collective et à l’éducation populaire. Leur posture éducative se traduit par la valorisation de l’expression des élèves, le développement de l’esprit critique, et leur participation active.

Les conditions matérielles et organisationnelles favorables

  • La fréquence et récurrence des séances a permis d’intégrer le parcours à l’emploi du temps des collégiens.
  • La proximité de l’établissement avec les institutions en favorise l’accès
  • L’accès à des ressources prêtées par l’agglomération (exposition) et la commune (équipement culturel)
  • La Ligue de l’enseignement garantit le lien entre école et partenaires extérieur·es.

Implication du niveau politique

Soutien de l’établissement scolaire (temps de travail, appui organisationnel et financier).

Implication et disponibilité des partenaires extérieur·es (compagnie de théâtre, commissariat, préfecture et tribunal) pour intervenir.

Financement interministériel (FIPDR), Département, Éducation nationale.