Publié le 03 octobre 2023

Programme En Visage

Ajouter aux favoris :

Région
Grand Est
Public
Adolescent
Milieu de vie
Éducatif
Thématique
Santé mentale
Approche transversale
Vie affective et sexuelle
Type de ressource
Les programmes et actions
Porteur
Association JE TU IL
Nous aimons cette action :
Les formations proposées permettent aux professionnels de renforcer leurs connaissances et leurs compétences en matière de CPS. Les professionnels les intègrent dans leurs pratiques professionnelles.


Présentation

Le contexte

Il s’agit d’une action pilotée par la Délégation Territoriale 54 de l’Agence Régionale de Santé en partenariat avec la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale, le Conseil Départemental 54 et l’association JE TU IL dans le cadre d’une convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens sur les années 2023-2024-2025 (financée par l’ARS à hauteur de 16 000 euros par année).

Présentation de 3 films aux élèves :

  • le développement émotionnel : émotion et estime de soi
  • le conflit de loyauté
  • l’engagement dans la réalisation.

Avec une mise en place d’espaces d’échanges animés par les professionnels du collège qui auront été formés, pour réfléchir ensemble aux questions relatives à la citoyenneté, au masculin et au féminin, à l’expression des représentations liées au sexe, pour une égalité de droit et de fait.

Le programme repose sur une implication active des collèges qui intègrent le programme dans leur projet d’établissement avec le plan d’actions du Comité d’éducation à santé, à la citoyenneté et à l’environnement.

Les objectifs

Les objectifs du programme sont :

  • Réunir des professionnels de l’éducation, de la prévention et de la protection de l’adolescence autour des questions soulevées par la problématique de l’éducation à la responsabilité sexuelle, affective et citoyenne auprès des jeunes de 12 à 15 ans.
  • Améliorer le bien-être des élèves des collèges de Meurthe-et-Moselle (classes de 4ème) en renforçant leurs compétences psychosociales par la mise en œuvre d’un programme audiovisuel d’éducation à la responsabilité sexuelle, affective et citoyenne.

Financement

Le programme est soutenu financièrement par l’Agence Régionale Santé Grand Est.

Le dispositif d’évaluation

Les modalités d’évaluation mises en place:

  • En direction des jeunes : mise en place d’espaces d’échanges et questionnaires à destination des jeunes.
  • En direction des professionnels : mise en place d’ateliers d’échanges de pratiques proposés aux professionnels formés et mettant en place les animations et questionnaires à destination des professionnels

Au regard des questionnaires d’évaluation des séances compétences psychosociales, les participants ont indiqué que les animations « en Visage » sont :

  • Utiles pour s’exprimer (compétences sociales) : savoir communiquer efficacement, être habile dans les relations interpersonnelles
  • Utiles pour écouter (compétence émotionnelle) : avoir conscience de soi, avoir de l’empathie pour les autres
  • Utiles pour acquérir des connaissances (compétences cognitives) : avoir une pensée créative, avoir une pensée critique
  • Utiles pour réfléchir (compétences cognitives) : avoir une pensée créative, avoir une pensée critique
  • Utiles pour mieux se connaitre (compétence émotionnelle) : avoir conscience de soi

Prenant en compte les retours d’expériences et les nouveaux questionnements des professionnels formés, l’association « je.tu.il… » a réalisé un nouveau programme « EN VISAGE » qui est venu se substituer au programme « Cet Autre que moi ». 

Les expertises mobilisées

L’action est reconduite depuis 2015 et l’expérience antérieure est évaluée positivement

Les Compétences Psychosociales

En direction des professionnels, une formation-action est mise en place amenant les professionnels à travailler la thématique et enrichir leurs connaissances.

Le plan d’action 2023 comporte :

  • 2 formations initiales de 3 jours
  • 3 formations continues de 1,5 jours
  • 2 ateliers d’échanges de pratiques
  • 3 comités de pilotage et une partie ingénierie.

La formation interactive s’appuie notamment sur des documents pédagogiques écrits et des outils audiovisuels conçus par l’association (intervention de professionnels, programme, documentaire).

Les CPS visées 

Les compétences psychosociales visées par le projet sont:

  • Compétences cognitives : avoir conscience de soi, capacité de maîtrise de soi, prendre des décisions constructives.
  • Compétences émotionnelles : avoir conscience de ses émotions et de son stress, réguler ses émotions, gérer son stress.
  • Compétences sociales : communiquer de façon constructive, développer des relations constructives, résoudre des difficultés.

L’objectif de développement des compétences psychosociales a été présenté au public lors des séances.

Les activités structurées

Il s’agit de visionnage des 3 films support et des espaces d’échanges animés par les professionnels.

Dans l’ensemble, le décryptage du programme sollicite par la réflexion, la compréhension et la mise en sens  des compétences essentiellement cognitives (avoir une pensée créative, avoir une pensée critique.)

Chacune des parties du programme mobilise des ressources singulières et tend à renforcer certaines aptitudes plus que d’autres :

  • 1ère partie : découverte des six personnages principaux du film : compétences émotionnelles et cognitives
  • 2ème partie : la vie en groupe : compétences sociales et cognitives
  • 3ème partie : la solidarité : compétences émotionnelles, sociales, cognitives.

Le programme s’appuie, à partir de l’implication par l’image, sur les questions propres à l’adolescence, au devenir du sujet parmi les autres, filles et garçons, à l’apprentissage de l’altérité, dans un but de promotion de la santé et de la citoyenneté à l’adolescence.

Il est évoqué l’éducation à la sexualité et au respect de l’autre (développer la connaissance du corps, le respect de soi et de l’autre, prévenir et réduire les risques de grossesses non désirées, IST, prévention des violences et de l’exploitation sexuelle, de la pornographie, des préjugés sexistes ou homophobes, conduites à risques et conduites addictives).

Il s’agit de développer chez les élèves les compétences psycho-sociales leur permettant de faire des choix responsables par une réflexion critique sur les idées reçues et les pressions sociales.

Les séances se déroulent sous la conduite de l’adulte animateur de l’espace d’échange. Les jeunes sont amenés à analyser des situations de façon la plus exhaustive possible pour y apporter des réponses complexes, les amenant à se dégager de ce qui s’imposent à eux d’un point de vue culturel, environnemental, etc.

Ce programme s’inscrit sur une période de 3 ans.

Les pratiques informelles

Ce programme s’inscrit dans la durée et la formation des professionnels permet une mise en pratique auprès des élèves de façon régulière, dans n’importe quel cours pédagogique suivi.

Posture

Le programme permet d’harmoniser les connaissances de l’ensemble des professionnels en matière d’adolescence et de compétences psychosociales, pour être au plus près des jeunes dans le cadre de l’éducation à la responsabilité sexuelle, affective et citoyenne.

Dans les précédents bilans (action menée antérieurement), les professionnels ont souligné :

  • Comment ils avaient utilisé les techniques d’animation dans d’autres contextes comme celui de l’entretien individuel.
  • La formation, après un temps de mentalisation, apporte une posture professionnelle.
  • Ils gardaient en tête le travail fait sur la notion de responsabilité, de consentement, ainsi que plus généralement sur la connaissance de l’adolescent.
  • « L’action manque quand elle n’a pas été faite » et « fait resurgir des problèmes de harcèlement, d’image de soi ».
  • Le programme permet de mieux cerner les complexités de l’adolescence, les problèmes qui les agitent et qui sont liés à leur développement psycho-affectif, pour mieux les aider à grandir, mûrir, réfléchir, être autonome.

Les formations, continues ou initiales, ont réuni des professionnels qui ont maintenant dans leur très grande majorité une connaissance de l’action pour avoir animé des espaces d’échange, assisté à des animations, voire du nouveau programme EN VISAGE.

Ils montrent une grande appétence à s’enrichir des points théoriques abordés, à s’approprier le contenu du nouveau programme et une très grande disponibilité à l’échange et au questionnement.

Le programme au regard de la promotion de la santé

Les conditions matérielles et organisationnelles 

Le programme mobilise l’ensemble de la communauté scolaire et concourt ainsi, par le développement des compétences psychosociales des élèves, à leur réussite.

Implication du niveau politique 

Le développement du programme permet de soutenir les collèges et leurs partenaires dans leurs actions d’éducation, et est une réponse adaptée aux problématiques identifiées par l’éducation nationale.

Le choix de s’engager dans cette démarche appartient aux équipes de direction des établissements scolaires et à leur conseil d’administration.

Cette démarche est à articuler et à mettre en cohérence avec les autres actions menées au sein des établissements scolaires, dans le cadre du Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté et à l’environnement par exemple.

Les points forts de ce programme

L’approche éducative de ce projet permet de renforcer les compétences psychosociales des jeunes notamment par les supports utilisés. Les vidéos ont été créés pour ce projet.