Publié le 03 octobre 2023

Protect

Ajouter aux favoris :

Région
Bourgogne-Franche-Comté
Public
Adolescent
Milieu de vie
Médico-social
Éducatif
Sanitaire
Thématique
Addictions
Type de ressource
Les programmes et actions
Porteur
Sauvegarde71
Structure accompagnatrice
CSAPA - Kairn71
Nous aimons cette action :
Son approche constructive d’empowerment, de développement des CPS et l’efficacité de l’intervention brève

Présentation

Le contexte

Le projet a été mis en œuvre sur la période 2021 – 2022 en collaboration avec 7 centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) et de leurs partenaires de la région.

Le ou les objectifs

L’objectif de Protect est de renforcer l’empowerment des jeunes au regard de leur (sur)sollicitation à l’égard des écrans. Il ne vise pas forcément à réduire le temps passé sur les écrans mais la réduction des effets négatifs sur la santé liée à un potentiel abus d’écrans.

Le financement

Le projet est actuellement financé par l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté, sous la coordination régionale du CSAPA-Kairn71, structure gérée par la Sauvegarde 71.

Le dispositif d’évaluation

L’évaluation du processus et de la transférabilité est en cours. Elle est portée par l’Observatoire régional de la santé (ORS) Bourgogne-Franche-Comté, jusqu’en 2025.

Les expertises mobilisées

 

 

Les compétences psychosociales

Les CPS visées

Les compétences psychosociales visées par le projet sont :

  • au niveau des compétences cognitives : avoir conscience de soi (savoir penser de façon auto-critique ; capacité d’auto-évaluation positive ; capacité d’attention à soi ; connaissance de soi ; prendre des décisions constructives (capacité à résoudre des problèmes de façon créative)
  • au niveau des compétences émotionnelles : Avoir conscience de ses émotions et de son stress (identifier ses émotions et son stress) ; Réguler ses émotions (gérer ses émotions) ; Gérer son stress (réguler son stress au quotidien)
  • au niveau des compétences sociales : communiquer de façon constructive (capacité d’écoute empathique) ; développer des relations constructives (développer des liens sociaux ; développer des attitudes et comportements prosociaux.

La démarche du projet a été présentée au public participant.

Les activités structurées

Protect est constitué de 4 séances de 2 heures animées par un binôme d’intervenants.

Les techniques d’animation utilisées reposent sur la relaxation et les dynamiques de groupe (jeux de rôles, travail en sous – groupe).

Chaque séance porte sur une thématique principale :

  • séance 1 « monde réel et virtuel » : avantage et inconvénients du monde réel et virtuel et gestion des émotions
  • séance 2 « Tony a la flemme » : gestion de l’ennui, des problèmes de motivation et des émotions
  • séance 3 « David est en stress » : procrastination, anxiété liée à la performance et gestion des émotions
  • séance 4 « Leila flippe » : anxiété sociale et gestion des émotions.

Les pratiques informelles

Chaque séance commence par un bilan de la semaine écoulée et un exercice énergisant en lien avec la thématique de la séance. Les jeunes sont invités, après les séances, à mettre en œuvre les outils dans leur vie quotidienne. Pour cela, les participants ont reçu un livret d’activités qu’ils peuvent également utiliser chez eux

Posture

Une formation de 3 jours est prévue pour les intervenants pour les aider à développer un regard ouvert et positif quant à l’utilisation des écrans. Son objectif est de sensibiliser à l’utilisation raisonnée des écrans, visant à réduire les potentiels méfaits psychosociaux liés à l’abus des écrans.

 

Le programme au regard de la promotion de la santé

 

Les compétences et la posture

Le binôme d’intervenants bénéficie d’une formation de 3 jours, portant sur :

  • les différents modes d’utilisation des écrans
  • les avantages et les inconvénients des écrans
  • un état de l’art concernant la recherche sur l’usage des écrans
  • les principes actifs du programme et les théories sous-jacentes
  • la préparation et l’animation des séances
  • la méthode d’implantation
  • la présentation de l’étude de l’acceptabilité et de la transférabilité en Bourgogne-Franche-Comté

La pédagogie

S’inscrivant dans une démarche de prévention sélective, le projet Protect est compatible avec des dispositifs de prévention comme Unplugged et PSFP 12 – 16.

Le projet s’inscrit également dans une démarche d’intervention précoce : des interventions de sensibilisation peuvent être prévues pour la communauté éducative et les parents ; les jeunes qui le souhaitent peuvent prendre un rendez-vous individuel au sein des consultations Jeunes Consommateurs.

Les conditions matérielles et organisationnelles

Les jeunes participant à l’action le font de manière volontaire. Après avoir répondu à un questionnaire pour évaluer leur usage l’écran, et en fonction du score obtenu, des séances adaptées leurs sont proposés.

Dans le cadre de l’évaluation du projet, les jeunes répondent à un questionnaire en ligne. Leurs remarques sont pris en compte pour adapter de manière continue l’action.

Pour en savoir plus :

Coordonnées du porteur de projet

Kairn71 – Sauvegarde71
1 avenue Georges Pompidou
71100 Chalon-sur-Saône
Tél. : 03 85 90 90 60

Coordinateur : uvandoorne.kairn71@sauvegarde71, 03 85 90 90 60.
Directeur du pôle Addictions : edemigne.kairn71@sauvegarde71.fr , 03 85 90 90 61.

 

Références bibliographiques complémentaires

  • Jeux vidéo, passage à l’addiction. Cerveau et Psycho 2019 ; 106 : pp. 69 – 74
  • Lindenberg Katajun, Kindt Sophie,  Szasz-Janocha Carolin. Internet Adddiction in Adolescents : the PROTECT program for evidence based prevention and treatment. Springer Cham, 2020, 130 p.
  • Szasz-Janocha Carolin, Vonderlin Eva, Lindenberg Katajun. Treatment outcomes of a CBT based group intervention for adolescents with internet use disorder. J Bhav Addict 2021 ; 9(4) : pp. 978-989. DOI :  10.1556/2006.2020.00089
  • Lindenberg Katajun, Kindt Sophie,  Szasz-Janocha Carolin. Effectiveness of CBT based intervention in preventing gaming Disorder and unspecified internet Use disorder in Adolescents: a cluster Randomized clinical trial. JAMA Netw Open 2022 ; 5(2) : e218995

Cette ressource vous a-t-elle été utile ?

Espace commentaires