Publié le 04 décembre 2023

Renforcement des CPS des jeunes accompagnés en Mission locale

Ajouter aux favoris :

Région
Hauts-de-France
Public
Jeune adulte
Professionnel de santé, du social, de l'éducation
Milieu de vie
Travail
Thématique
Approche transversale
Type de ressource
Les programmes et actions
Porteur
Co-portage AREFIE (Association Régionale des Élus pour la Formation, l’Insertion et l’Emploi ) et Association Prisme, en partenariat avec l’ARS Hauts de France
Nous aimons cette action :
Une véritable dynamique qui permet une large et forte couverture régionale forte avec de très nombreuses actions CPS déployées en Mission locale.

Présentation

Le contexte de l’action

Face aux besoins psychosociaux des jeunes renforcés par la crise sanitaire de COVID-19, l’AREFIE et l’ARS se sont associées pour monter en compétences des Missions locales (ML) des Hauts de France (HDF) sur le renforcement des CPS des jeunes accompagnés. L’Association PRISME, spécialisée dans les CPS, fut identifiée comme l’opérateur régional en capacité de répondre à ce besoin.
L’analyse des besoins a distingué 3 types de demande provenant des ML :
– Les missions locales qui n’ont encore jamais mis en place de programme CPS mais qui souhaitaient développer ce volet en s’appuyant dans un premier temps sur le programme clé en main “mieux se connaître pour avancer” de Prisme (ex: GIP Réussir en Sambre Avesnois).
– Les missions locales qui proposaient déjà un programme CPS mais qui souhaitaient le faire évoluer.
– Les missions locales qui souhaitaient s’inscrire dans une co-construction de leur programme CPS avec Prisme.

Les objectifs de l’action

Objectif général : Promouvoir le renforcement des CPS des jeunes accompagnés en ML comme levier d’accompagnement à l’insertion socio-professionnelle et la promotion de la santé.

Objectif stratégique : Former et accompagner des équipes référentes au sein des ML des HDF pour qu’elles soient en capacité d’élaborer des projets et d’animer des programmes de renforcement CPS au sein de leur structure.

Objectifs opérationnels :
– Former les professionnel-le-s à construire, mettre en place et évaluer un projet CPS.
– Accompagner à la construction, mise en place et évaluation d’un projet CPS (selon besoin)

Financement

Financement pluriannuel de l’ARS Hauts-de-France (2020-2023)

Le dispositif d’évaluation mis en place

Evaluation des actions de formation : analyse des besoins, évaluation des acquis
Evaluation d’impact (+12 mois)

Les expertises mobilisées

Expertise de Prisme et son programme de renforcement des CPS « Mieux se connaître pour avancer » (socle théorique, éléments méthodologiques et pratiques)
Expertise des professionnels et de l’AREFIE sur les pratiques d’accompagnement des jeunes en mission locale. Chargée de projet “Santé” à l’AREFIE.
Critères d’efficacité des interventions CPS de Santé Publique France
Référentiel Qualiopi (qualité des formations)

Les compétences psychosociales

Les porteurs de l’action ont été formés aux CPS et le public destinataire du programme a été associé à sa conception.
En phase test, animation du programme « Mieux se connaître pour avancer » auprès de jeunes en mission locale pour déterminer les besoins des jeunes et ajuster les moyens d’action (à partir des évaluations du programme).
Puis co-construction des formations et de l’accompagnement post-formation avec l’AREFIE et des professionnels ML.

Les CPS visées

Compétences cognitives : avoir conscience de soi, capacité de maitrise de soi, prendre des décisions constructives,
Compétences émotionnelles : avoir conscience de ses émotions et de son stress, réguler ses émotions, gérer son stress,
Compétences sociales : communiquer de façon constructive, développer des relations constructives, résoudre des difficultés.

Toutes les CPS ont été visées par l’action (présentation de la classification, approfondissement de thématiques clés : connaissance de soi, estime de soi, émotions, stress, résolution de problème, affirmation de soi). Les projets mis en place par les Missions Locales peuvent aborder tout ou partie des CPS.

Les CPS ont été présentées lors des formations. Les personnes formées ont reçu un kit documentaire comprenant, notamment, des fiches synthèses sur le contenu théorique des CPS mobilisées.

Les activités structurées

 

Dans le cadre de ce projet sur la période 2021-2023, 13 sessions de formation ont été réalisées pour un total de 138 professionnels formés et 35 missions locales concernées (sur 42 ML regroupées au sein de l’AREFIE – couverture 83%). A la suite des formations, 15 missions locales ont bénéficié d’un accompagnement à la mise en place de leur projet CPS.
La mesure d’impact, réalisée un an après les premières sessions de formation sur la période 2021-début 2022, comptabilise 95 actions CPS animées au sein de 18 ML (sur 22 ML concernées – taux de conversion 82%), touchant 678 jeunes au total. 80% des professionnels répondants ont mis en œuvre un projet au sein de leur ML.

Les pratiques informelles

En mesure d’impact, 1 an après les formations, 83% des professionnels affirment avoir intégré les CPS dans leurs pratiques.
« La connexion se fait naturellement, j’y prête davantage attention, que ce soit avec les jeunes dans le cadre de l’accompagnement qu’avec les collègues. »
« Au quotidien, dans chaque atelier, une approche générale qui permet de mieux travailler avec les jeunes. »
« Dans l’échange avec le jeune, on est plus attentif, plus sensible à ce qu’il nous confie. On peut lui démontrer qu’il développe des compétences à travers tout exercice de la vie courante… »
« Personnellement, la formation a eu un impact dans ma vie pro et perso, au sein de l’équipe nous nous comprenons mieux, nous sommes en accord. »

Posture

A l’issue des formations, 100% des professionnels ont indiqué qu’elles leur ont permis de construire ou renforcer une posture légitimant l’animation d’un projet CPS.

Le programme au regard de la promotion de la santé

Les compétences et la posture

Les intervenants de Prisme impliqués dans le projet sont des psychologues formés au renforcement des CPS qui animent au quotidien des programmes auprès de divers publics. Ces intervenants sont montés en compétences pour développer une activité de formation. Le présent projet fut l’occasion de formaliser et structurer cette activité.
Les principes d’actions de Prisme pour l’animation de ses programmes CPS ont été transposés dans les actions de formation.
Le partenariat avec l’AREFIE a permis d’assurer une connexion constante avec le milieu et les pratiques des professionnels de mission locale ciblés.

La pédagogie

Les formations et les accompagnements professionnels proposés par Prisme reposent sur une pédagogie active et expérientielle et ludique. Elles s’appuient sur les pratiques des personnes formées/accompagnées. Les apports théoriques et pratiques forment un canevas sur lequel chaque acteur peut construire ou consolider son projet CPS.
La formation proposée aux professionnels ML a pour objectif pédagogique :
– D’être autonome dans la construction, la mise en place et l’évaluation d’un projet CPS
– D’intégrer les CPS dans ses pratiques professionnelles existantes
Elle comprend 5 jours de formation + 1 jour de retour d’expérience, durant lesquels sont abordés les contenus suivants :
– Apports théoriques et pratiques sur les CPS
– Expérimentation et approfondissement de thématiques cibles
– Mises en situation
– Méthodologie de projet
Par la suite, des journées thématiques ont été animées par Prisme en partenariat avec l’AREFIE et en lien avec les projets santé des missions locales (thèmes ciblés suivant les besoins du réseau) :
– CPS / vie affective et sexuelle
– CPS / conduites addictives

Les conditions matérielles et organisationnelles

La majorité des formations ont été réalisées en format inter (plusieurs ML par session). Les lieux de formations ont été répartis par territoire.
Au minimum, 2 professionnels par ML ont été formés afin de garantir la qualité et la pérennité des projets CPS au sein des structures. Les actions CPS sont inscrites dans les projets santé des ML.

Implication du niveau politique

L’AREFIE s’est fortement mobilisée pour la réussite de ce projet, avec le concours des missions locales de son réseau.
L’ARS HDF fut un soutien majeur pour la mise en œuvre des actions de formation et a rendu possible un véritable accompagnement à la mise en place d’actions CPS (pouvant s’étendre jusqu’à 12 mois).
L’ARS a également soutenu financièrement les projets CPS des ML sur cette période.

Cette ressource vous a-t-elle été utile ?

Espace commentaires